Un autre Outreau?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Provenance: http://irmavoyante.blogspot.com/
Contact: L’auteur souhaite garder l’anonymat.

Voici ce qu’elle écrit:
“je voudrais vous parler d’une prémonition qui a commencé, comme la précédente, par un rêve entêtant.
J’étais à l’hôpital pour des raisons que je vous expliquerai bientôt. À l’hôpital, il est souvent bien difficile de dormir tant les bruits des pas et des charriots vous réveillent sans cesse.
En pleine nuit, vers trois heures, j’ai émergé d’un rêve qui m’a fait penser à celui des immeubles qui s’effondrent et des billets qui tombent. La même force, et une impression très peu définissable, comme une odeur qu’on sentirait à l’intérieur de la tête, qui m’a fait penser à ce rêve qui précéda la crise financière.
Je suis aujourd’hui incapable de le raconter avec précision, mais ce n’était que le premier d’une série qui a duré plusieurs mois.

Ce premier rêve, c’était en gros un enfant qui avançait dans des couloirs. Une sorte d’orphelinat ou de foyer pour enfants, impersonnel et triste.
J’étais cet enfant et je voyais par ses yeux. Je cherchais mes parents parce qu’on me les avait enlevés.
J’ai vu des juges en robe noire, la police dehors, et des médecins qui se cachaient derrière des portes, semblant être partout mais refusant d’apparaître. Je me sentais désemparée, abandonnée.
La recherche de mes parents était obsédante, mais la Police bloquait le seul couloir que je n’avais pas exploré. Les policiers me repoussaient sans ménagement et j’avais peur d’eux.
J’ignore si j’étais un petit garçon ou une petite fille.

Je me suis réveillée avec l’envie de pleurer et de continuer à être cet enfant. Aujourd’hui, les images sont devenues lointaines et floues.
Cette fois-ci, j’ai voulu travailler sur ce rêve, car il me semblait être de la même nature et de la même force que le précédent.

J’ai fait appel aux tarots, les manipulant sans vraiment les tirer, pour essayer de faire revenir les sensations. Je sortais des lames du jeu, sans ordre précis, et je les contemplais de la façon la plus libre possible, sans réaliser de véritable “tirage” au vrai sens du terme.
Les réponses, je les ai eues dans deux autres rêves, qui sont venus confirmer les intuitions amenées par les cartes, aux moments où je m’y attendais le moins.

Pour résumer, ce qui est sûr, c’est que la lame 8 (celle de de la Justice) est centrale et revient toujours.
Cette carte généralement très forte apparaît parfois à l’envers dans mes manipulations, mais certaines fois seulement. La façon qu’a eue dans certains cas la Justice (8) de s’associer à la Roue de Fortune (10) m’a fait penser à une erreur judiciaire.

En y ajoutant les médecins de mon rêve, j’ai pensé un instant qu’il s’agissait d’une des affaires qui ont récemment défrayé la chronique, comme cette femme à qui des Professeurs en médecine ont retiré par erreur son rein greffé (affaire atroce), ou celle de cette femme morte d’une rupture d’anévrisme, alors que 4 médecins, dont plusieurs chefs de service, avaient fait une erreur de diagnostic fatale, ignorant des images scanners pourtant claires. Ils ont d’ailleurs été relaxés hier, sans grande surprise.
Mais il manque dans ces affaires l’enfance et cette détresse absolue que j’ai ressentie, avec une Justice et une Police qui me sont apparues tellement hostiles à cet enfant face à ses pleurs. Enfin, l’ampleur médiatique réduite de ces affaires ne correspond pas à ce que je ressens, qui est infiniment plus fort.

Au fil du temps et des rêves, je suis arrivée à la certitude d’une erreur judiciaire de l’ampleur de celle d’Outreau, impliquant des enfants, leurs parents, une erreur médicale (voire pire) et un aveuglement judiciaire qui posera une fois de plus question.

Vous détailler les dispositions des lames dans mes jeux de tarots serait long. En outre, toute vision des cartes est très personnelle, chacun a le regard attiré vers certains détails du dessin des lames selon sa sensibilité et ses prémonitions propres. Passons donc.
Mais ces visions sont de plus en plus pénibles au fil du temps.
L’enfant, dans mes rêves, est de plus en plus seul et désespéré de ne pas retrouver ses parents.
Il m’est arrivée de ne pas pouvoir me lever, trop déprimée et angoissée par ces scènes, furieusement marquantes.
J’ai essayé, avec mes maigres connaissances en numérologie, de travailler sur des dates, mais rien ne vient.

J’ignore quand tout cela éclatera, et je ne peux rien faire d’autre que de rêver, souffrir de ça et attendre les journaux.
Que ceux qui pensent qu’être voyant donne un pouvoir enviable y réfléchissent : en savoir plus que d’autres en ne pouvant pas agir plus, à quoi cela me sert-il ?

J’aimerais bien dormir comme tout le monde…

.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

2 Réponses à “Un autre Outreau?”

  1. Merci de nous avoir révélé ce texte.
    Je connais bien sûr le blog d’Irma, mais j’avoue que je n’avais pas lu cet article.
    Rappelons que c’est cette voyante qui avait annoncer le krach boursier, financier ET immobilier juste quelques jours avant les premiers craquements, dans une prémonition qui apparaît aujourd’hui saisissante.
    Il faut aussi précisé que c’est un blog absolument désintéressé, ce qui devient rare, puisque Irma ne veux pas faire de commerce et reste anonyme depuis des années.
    Pour moi c’est une personne de qualité et son site, au fil du temps, devient une de mes référence.
    Merci encore pour cette info.
    Longue vie à vous.

  2. Je suis allée lire ce blog, qui est très bien écrit et vraiment très attachant.
    Si cette femme avait raison, quelle horreur !
    Ce serait encore une terrible affaire dans laquelle la Justice se disqualifierait, une fois de plus.
    Après Outreau, Patrick Dils, Marc Machin, la bande de Tarnac… et, si cela se confirmait, des enfants, à leur tour victimes de cette institution d’un autre âge.
    En tout cas, merci beaucoup pour cette petite trouvaille du net.

    Bien à vous,

    Martine

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>